Mele nustrale

Situé en Corse dans le très beau village de Villanova, la famille Carrette  a mis en place depuis près de vingt ans une exploitation artisanale apicole. Soucieux de faire partager son savoir faire dans le respect des traditions et de l’environnement, elle vous fait découvrir une gamme de miels aux saveurs sauvages, typiques de la Corse.La qualité de leurs miels a permis l’obtention d’une appellation d’origine protégée A.O.P. Ils cultivent leurs miels en respectant les techniques d’apiculteur qui datent du 19eme siècle et garantissent des champs de fleurs sans pesticides ni traitements.

Un savoir-faire insulaire

L’apiculture est une production ancrée dans les traditions de l’île. Autrefois déjà, quasiment toutes les familles possédaient des ruches dont certaines étaient implantées dans les murs mêmes des maisons d’habitation.

On retrouve même fréquemment dans l’étymologie des noms de villages, la présence importante de l’activité apicole: Moltifao signifie « beaucoup de miel » et Castifao « des châteaux de miel »!

Le métier d’apiculteur est complexe et demande une grande technicité. Aussi, en plus des connaissances essentielles sur la biologie de l’abeille et le fonctionnement d’une colonie, les apiculteurs corses ont adapté leur élevage d’abeilles aux conditions spécifiques de l’île.

La conduite apicole et notamment le choix des emplacements de ruches, est directement liée à la connaissance du terroir et de ses spécificités. Elle vise à utiliser au mieux les floraisons successives de la végétation spontanée dans leur diversité et leur rythme de développement, à profiter du décalage altitudinal de ces floraisons dû à leur étagement tout au long de l’année. Pour cela, les apiculteurs déplacent leurs ruches de la mer vers la montagne au fil des saisons.

Il en résulte deux types de pratiques : certaines exploitations travaillent exclusivement en ruchers fixes, sur des emplacements à fortes ressources nectarifères et pollenifères, d’autres pratiquent des déplacements microrégionaux, le plus souvent sur de très faibles distances.

LES CONDITIONS DE PRODUCTION

Les critères du cahier des charges précisent notamment que les ruches doivent être organisées et bien entretenues. L’enfumage des ruches se fait avec des combustibles naturels (aiguilles de pins, feuilles d’eucalyptus, romarin etc.). Les répulsifs chimiques sont interdits. La filtration et la décantation sont obligatoires et la refonte du miel est autorisée une seule fois alors que la pasteurisation est interdite.